Du débutant, au marcheur rouleur et au patineur, les élèves de Mme ROSSET  vont pratiquer cette activité sur un cycle de plusieurs séances.

 

 

Différentes étapes de l’apprentissage

 

Les débutants: les enchaînements d’actions motrices de base

Pour démarrer: Traverser un espace à petits pas taper les patins.

Progressivement: Petits pas et rouler sur une courte distance.

En cas de grosses difficultés d’équilibre, utiliser si possible un appui (main courante).

Accroupi, se laisser piloter (tirer pousser) par un partenaire (avec ou sans

Patins ; dans un cerceau, avec une corde).

Apprendre à se relever en mettant un genou à terre.

Pour vaincre la rigidité posturale et en particulier la raideur des genoux, on peut utiliser un plan incliné avec un départ assis sur une chaise.

Dès qu’une glisse minimum est possible, s’exercer à s’accroupir pour passer sous une barre ou pour ramasser un objet.

S’exercer à sauter à pieds joints par dessus une latte ou une cordelette placée au sol.

Pour limiter les difficultés, posture de contrôle proposée  genoux fléchis, buste vers l’avant, mains sur les genoux

S’entraîner sur les parcours débutants

Parcours débutant

 

Les marcheurs rouleurs

 

 

Prendre de la vitesse, rouler plus longtemps

 

Améliorer la poussée latérale, la flexion extension des genoux

 

Améliorer les changements d’appuis : sur une ligne, éloigner et rapprocher

alternativement les patins ( balancement «pas de patineur»)

 

Aller à reculons

Rouler une courte distance sur un pied.

S’entraîner sur les «parcours rouleurs

 

 

Les patineuses et patineurs confirmés

 

 

Accélération, maintenir sa vitesse

 

Sur une courbe: Croiser le pied extérieur

 

Croiser et décroiser

 

Accélérer, les épaules tournées vers le centre.

 

Grand slalom petit slalom

 

Virer large virer court

 

Changer de sens

Des jeux pour progresser seront proposés